Nous œuvrons pour le financement de la route au Cameroun
Accueil » Notre Entreprise » Nos missions
Les ressources du Fonds sont des deniers publics et sont constitués par :

  • Les ressources pour le guichet « entretien » ;
  • Les ressources pour le guichet « investissement ».

Pour ce qui est du guichet « entretien », Elles proviennent de la redevance d'usage de la route (RUR), du droit de péage routier, du produit de la taxe à l'essieu, du produit de la taxe de transit, du produit des amendes définies par la loi n° 2004 / 021 du 22 juillet 2004, des produits financiers, des dotations financières des ministères.

Pour ce qui est du guichet « investissement », Les ressources du Fonds Routier proviennent des dons, legs, subventions et aides diverses apportées par les partenaires financiers du Cameroun ; de tous financements autres que ceux cités au guichet « entretien », et ayant un rapport direct avec l'usage de la route ; des dotations budgétaires des ministères (BIT).

Les ressources ci-dessus collectées par le Fonds ou par les administrations et les organismes compétents sont versées totalement et directement au compte du Fonds ouvert auprès de la Banque Centrale.

Les modalités de cette mobilisation sont précisées par des textes particuliers.

Les dotations budgétaires des Ministères ci-dessus proviennent des lignes budgétaires réservées à l'entretien routier ou aux travaux de réhabilitation et d'aménagement.

Les ressources allouées par chaque Ministère, ou chaque partenaire financier, du Cameroun, doivent préalablement être affectées dans l'un des deux guichets, «Entretien» ou «Investissement».

Tout transfert de fonds entre les ressources destinées à l'entretien et celles prévues pour l'investissement, et inversement, est interdit.

Les comptes des ressources allouées au « guichet entretien » et au « guichet investissement » sont audités séparément.