Nous œuvrons pour le financement de la route au Cameroun

Rapport annuel 2014

2016-02-04 | Rapports d'activité | 1956 hits

Un nouveau pas a été franchi dans le processus de modernisation des compartiments du Fonds Routier

Au cours de l’année 2014 en effet, le système de gouvernance a été renforcé avec ses implications sur le système intégré d’informations. Au-delà de ces considérations purement systémiques, la vision de l’organisation a été reformulée dans le sens du positionnement de l’institution comme leader tant au plan interne qu’au plan extérieur et comme force de proposition.

La logique de modernisation s'est accompagnée d'un renforcement de l'effectif en personnel d'encadrement dont le positionnement dans les fonctions dites «support», c'est-à-dire non strictement liées au métier du Fonds, vise à accroître l'efficacité dans les interactions en interne et avec les partenaires. Dans ce contexte, le management du Fonds n'a ménagé aucun effort en vue du renforcement de la cohésion sociale et de la consolidation de la dynamique d'équipe.

Cependant, la perception des ressources affectées au Fonds pour remplir sa mission étant dépendante d'un système global de gestion de la trésorerie de l'Etat, les entreprises et autres bénéficiaires des paiements du Fonds ont souffert des effets d'un contexte économique et sécuritaire sévèrement défavorable.

Ainsi, au rang des difficultés, figurent principalement les retards dans les paiements pour insuffisance de liquidités en temps réel. Face à cette contrainte, les différents cadres de concertation mis en place ont tenté, peu ou prou, d'atténuer les effets de ces tensions de trésorerie, notamment sur l'exécution des travaux et sur le tissu économique des petites et moyennes entreprises du secteur des travaux publics.

Tout en saluant les efforts consentis par les pouvoirs publics pour atténuer chaque fois les effets pervers de cette situation, il y a lieu de s'inscrire résolument dans le respect des standards internationaux à travers l'évolution du Fonds Routier vers un Fonds de deuxième génération, que nous appelons de tous nos vœux.

C'est dans ce contexte que le présent rapport annuel rend compte des activités menées au cours de l'exercice 2014. Il revient également sur le financement des programmes, les défis et les perspectives.