Nous œuvrons pour le financement de la route au Cameroun

Fonds Routier : le Comité de suivi des programmes passe quelques projets en revue.

2018-11-13 | Actualité | 83 hits

Le Comité de suivi des programmes a visité quelques projets d'entretien routier, au cours du mois de septembre 2018, dans les régions du centre et du sud.

Le Comité de suivi des programmes des ordonnateurs, cadre permanent de concertation entre les administrations impliquées dans la chaîne de dépenses inscrites aux guichets du Fonds Routier, s'est rendu sur le terrain. Au programme de la visite figuraient les projets Nsimalen-Mbalmayo- Ebolowa, la voirie de la ville d'Ebolowa, Mbalmayo – Akono, Emana-Monatélé, Nding – Mbagba et la station de pesage mobile du Centre.

Pour l'Administrateur du Fonds Routier, Président du Comité, « cette visite des projets ne vise pas à adresser les problèmes institutionnels et administratifs liés à la conduite de ces projets, mais plutôt à apprécier l'évolution dans l'exécution et examiner les préoccupations d'ordre technique et financier à l'effet de mettre en perspective les implications sur la trésorerie du Fonds ».

Sur le terrain, les projets connaissent des fortunes diverses. Certains sont en cours d'exécution, tel que le tronçon Mbalmayo-Ebolowa, long de 87,5 km. Les ouvriers, à pied d'œuvre, construisent des dalots en vue du remplacement des buses métalliques déjà corrodées, en même temps que le revêtement de la chaussée se poursuit ainsi que les autres travaux d'assainissement et de drainage. « En dépit du niveau d'avancement des travaux, ce projet dont la fin contractuelle est prévue pour le 24 novembre 2018, reste confronté à quelques difficultés dont le non-paiement des décomptes de l'entreprise et de la mission de contrôle. », souligne un responsable de la mission de contrôle. Il en est de même pour le projet d'entretien d'un tronçon de la voirie urbaine d'Ebolowa. Ici, les travaux se poursuivent, nonobstant la pluviométrie peu clémente et les décomptes impayés.

D'autres projets sont complètement achevés. C'est le cas de la construction du pont définitif sur la rivière d'Akono. « Des travaux supplémentaires sont nécessaires en vue de la protection de l'ouvrage. Il s'agit notamment de l'achèvement des voies d'accès, la protection des talus et le prolongement de la buse de décharge », a fait savoir le Délégué départemental du MINTP pour la Mefou et Akono.

Une autre catégorie de projets ont connu une suspension des travaux, puis une reprise récente. Il en est du projet de réhabilitation du tronçon Nding-Mbagba, long de 40,7 km, dans le département de la Haute Sanaga, qui a connu une interruption de 17 mois et celui du tronçon Emana-Monatélé dans le département de la Lékié, dont la première phase est achevée et la deuxième en cours de démarrage.

Face aux problèmes de paiement des décomptes abordés par les entreprises, l'Administrateur du Fonds Routier, Jean Claude Atanga Bikoe, s'est engagé à mettre en prioritairement en paiement, les décomptes de ces entreprises dont les travaux effectifs ont été constatés sur le terrain.

© Source: FR